FUTURE AHEAD +33 (0)5 65 10 12 00
La startup Whylot vient d’emménager dans des nouveaux locaux de 1 500 m2. Cette société lotoise créée il y a quatre ans a mis au point des moteurs électriques très légers et économes en énergie à destination de l’automobile ou de l’aéronautique. Au-delà des joint-ventures conclues avec de grands groupes industriels, la jeune société ambitionne de produire en série ses produits de niche.

Romain Ravaud dit être devenu entrepreneur « par hasard ». Titulaire d’un master de recherche en acoustique fondamentale et d’une thèse en mécatronique, le jeune Bourguignon a d’abord connu des débuts fulgurants dans la recherche. En 2011, il reçoit même le Scopus Award France, qui récompense le chercheur français ayant publié le plus grand nombre d’articles scientifiques de rang A, toutes disciplines confondues. À l’issue de ce parcours universitaire brillant, il a décidé il y a quatre ans de mettre le cap sur le Sud-Ouest pour fonder, avec deux anciens dirigeants de Ratier Figeac, la startup Whylot.

Des moteurs trois à dix fois plus légers et économes en énergie

Implantée au cœur de la « Mecanic Vallée », à Cambes dans le Lot, la jeune société s’appuie sur une R&D ultraperformante, avec pas moins de 20 brevets déposés en l’espace de quatre ans, et une équipe internationale de chercheurs en mécanique venus de Chine, de Moldavie ou du Burkina Faso. Whylot s’est imposée dans la conception de systèmes électriques et notamment les moteurs à haut rendement technologique.

« Notre force réside dans la miniaturisation. Nous arrivons à remplacer des moteurs de deux tonnes par des moteurs de…